Présentation de la discipline

Un sport qui nous vient du passé et tend vers l’avenir

L’appellation Pancrace vient du pankration, un sport de contact des jeux Olympiques anciens. Le Pancrace est une discipline dont le règlement a évolué pour qu’il puisse faire partie des futurs Jeux olympiques.

Le Pancrace (Pankratos ou Pankration selon les textes), signifie « tout en force » ou « tout en puissance ». Les premières traces écrites du Pancrace remontent à 648 av JC. Ses origines se mêlent à celle de la Mythologie. Il est ainsi dit que Thésée serait le créateur du Pancrace et utilisa ses techniques pour terrasser le Minotaure.
Le Pancrace était au programme des jeux de l’olympe Antique et était une des disciplines favorites du public. Les champions olympiques de cette ère ont marqué l’histoire.

La fin du combat était annoncée par l’abandon d’un des combattants ou le hors combat.
La seule limite de temps imposée était le coucher du soleil, les croyances impliquant que la victoire revienne aux combattants qui avaient les faveurs des dieux.

Il n’y avait donc pas besoin de catégorie de poids et les combats étaient mixtes !
Bien que les frappes soient autorisées, la façon la plus prestigieuse de gagner un combat était d’obtenir l’abandon de l’adversaire par la réalisation d’une clef ou d’un étranglement.

Le Pancrace aujourd’hui:

À l’aube du XXI siècle, le Pancrace s’annonce comme la discipline de combat du futur.

Remis au goût du jour et adoptant des règles adaptées à la société actuelle, le Pancraced’aujourd’hui permet à ses pratiquants de s’exprimer pleinement tout en préservant leur sécurité et leur intégrité physique.

Le Pancrace se définit comme une discipline ultime car ses adeptes doivent connaître et être capable de mettre en place toutes les techniques de combat, qu’il s’agisse de combat debout ou au sol.

Quel que soit l’adversaire auquel ils sont confrontés, les combattants doivent pouvoir adapter une stratégie de combat permettant de perturber celle de l’adversaire.

Le pratiquant de Pancrace doit être capable de travailler debout sur plusieurs distances (longue, moyenne, courte), connaître les projections et diverses amenées au sol et le travail au sol (travail de contrôle …).

Parallèlement à la partie d’attaque, il doit maîtriser la partie défensive lui permettant de contrer et d’annuler les attaques de l’adversaire.

« La recherche permanente de l’excellence, de l’efficacité, ainsi que les expériences innovantesne pouvaient qu’aboutir à l’agrégation des techniques de poings, de pieds, de tibias, de projection, et de lutte au sol en les synthétisant. Inéluctable et logique retour aux sources antiques et olympiques dont on ne peut que se féliciter ! « Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme »…

L’engouement suscité par les sports pieds-poings-sol depuis maintenant quelques années leur ont permis de se développer sous diverses formes et diverses appellations.

Avec une constante en France : des formateurs et des combattants de grande qualité et un bon état d’esprit : pour employer des expressions désuètes « un véritable esprit sportif » et beaucoup de « fair-play ».

Le Pancrace nous renvoie à la genèse de nos disciplines, parmi les plus anciennes au plan mondial et qui sont porteuses de valeurs nobles, chevaleresques, humanistes et j’insiste : Olympiques.

L’essentiel à mon sens étant d’en préserver toutes les vertus. »
Les techniques de Pancrace:

En compétition, le combat démarre debout. Le Pancrace autorise les percussions pieds poings, les projections et amenées au sol, les blocages et contrôles.

Depuis la position debout, il est possible d’utiliser:

- Les techniques de percussions de pieds, de poings et de genoux sur trois niveaux (au visage, · au corps et aux jambes.)
- Les techniques de projection et d’amenées au sol.

Depuis la position au sol, il est possible d’utiliser des techniques d’immobilisation, de contrôle respiratoire et de blocage articulaire.
Le combat se gagne par K.O, par abandon de l’adversaire ou, si celui-ci va jusqu’à son terme, par décision des juges.
(Source FFSC-DA)



Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 08/01/2012

Pôle Sport de Contact, Président: Florent GUILON 06/48/25/66/50

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×